Espagne et Landes au Collodion humide

Il y a un an, je suis parti pour un week-end prolongé dans les Bardenas Reales dans le but de ramener quelques ambrotypes. J’avais cette destination en tête depuis un moment, mais je souhaitais particulièrement tenter d’immortaliser certains de ces magnifiques paysages à la chambre photographique, au collodion humide. 

Avec une chambre au format 36X36cm, on ne voyage pas léger. j’ai besoin de 4 litres de nitrate d’argent et d’un maximum d’eau déminéralisée pour rincer les plaques. La chambre noire est une Quickfish qui s’avère bien pratique en laboratoire portatif.

Après un long moment d’installation et de prise de vue à la chambre photographique, j’ai quand même immortalisé le site en pose longue ne serait-ce qu’à titre de comparaison et de souvenir. Ici, un petit aperçu du rendu en pose longue et au collodion humide sur plaque de verre.

Lors de cette première journée, le temps était assez gris. Le lendemain, quand je suis retourné une dernière fois sur site afin d’essayer de réaliser une autre plaque, il finit par laisser place à un beau ciel bleu. J’installais donc ma chambre photographique devant une cabane abandonnée avec comme arrière plan les montagnes des Bardenas.

En remontant sur la France, je décide de rendre visite à des amis dans le sud-ouest, dans les Landes précisément. Comme ils sont grands amateurs de photos, je n’hésite pas à leur proposer de m’accompagner pour une première sortie avec “Pupuce”, ma chambre photographique grand format 36X36cm pour une sortie collodion.

Nous avons peu de temps et on se décide pour une chapelle assez unique en son genre, la Chapelle de Labenne Ocean qui est prise dans les dunes des Landes.
Je plante la tente qui me sers pour développer les plaques de verre (les plaques de collodion humide doivent se développer quelques minutes seulement après que la photo a été prise) et nous essayons de trouver un point de vue pour immortaliser cette chapelle sur plaque de verre.
Merci à Gwen Cattier d’avoir pris quelques photos de cette sortie ! Elle s’est depuis cette sortie initiée au collodion humide et le pratique dans le sud-ouest désormais. 

Après avoir descendu puis remonté la plaque plusieurs fois avec la chambre “en bandoulière”, j’opte pour un point de vue du dessus de la dune, la chapelle en contrebas, avec la forêt des Landes en arrière plan.

La lumière est en train de tomber rapidement, il faut maintenant se dépêcher. Voici le scan de la plaque format 36X36cm.

Nous reviendrons le lendemain pour deux autres plaques.
Juste à côté de la tente, la forêt offre un beau cadre pour camper un personnage.
De l’autre côté, se dresse un ancien centre hélio marin défraîchi, mais qui peut avoir un bon rendu sur plaque de verre. Ce sera l’occasion de réaliser deux plaques sans avoir à replier à chaque fois tout le matériel nécessaire au développement des plaques.

C’est tout pour cette sortie de quelques jours avec ma chambre photographique Donchev. Avec un tel équipement, on limite grandement le nombre de photos qu’on est amené à faire et c’est très bien ainsi.

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à le commenter !

© Boris Dumont 2009-2016
Using Format